07 février 2009

Recapitalisation de la LCR


En patron prévoyant, Olivier Besancenot a eu la bonne idée de restructurer la Ligue Communiste Révolutionnaire (LCR), l'une des rares entreprises idéologiques qui en ces temps de crise devrait prospérer. Objectif, en faire une compagnie innovante, à la pointe du progrès social. Ses conseillers en communication lui ont tout d'abord, fait remarquer que LCR, c'était plus très « trendy ». Qui, à part dans le football, parle encore de Ligue ? Qui se rappelle encore du dernier Révolutionnaire ? Quant au au dernier Communiste...

Donc nouveau logo, un mégaphone rouge et nouvel acronyme, le NPA pour Nouveau Parti Anticapitaliste. Le mégaphone c'est pour bien rappeler d'où l'on vient. Le rouge est toujours de rigueur, pour ne pas oublier d'où l'on vient. Le P de Parti pour que les membres se rappèlent d'où ils viennent. Le A de Anticapitaliste, parce qu'il faudrait quand même pas oublier d'où l'on vient. Et enfin, le N de Nouveau, car tout ça, juré, c'est complètement neuf.

Après les conseillers en communication, Olivier Besancenot s'est tourné tout naturellement vers ses conseillers financiers. Leur analyse tenait en un mot : recapitalisation ! Les ambitions du NPA ne peuvent être portées par les fonds modestes de la LCR. Le dimensionnement idéal d'un tel projet serait de parvenir à un capital de 10 000 adhérents, soit trois fois plus qu'à la LCR. Après un premier tour de table ces objectifs pourraient bien être atteints, puisque parmi les actionnaires, le NPA pourra compter, outre ses propres fonds d'ex-LCR, sur des Alters de tous poils, des anti-ceci-et-cela, des vieux-jeunes communistes, des syndicalistes errants et quelques groupusculistes à la retraite. Certaines rumeurs évoquent même une prise de participation de la frange gauche du PS. Mais ce ne sont que des rumeurs probablement destinées à rassurer les marchés. Effet d'annonce ? En clôture, le CAC 40 (l'indice de référence du Cours Anti Capitaliste) affichait une progression de 4% à la bourse du travail.

Enfin, si tout se passe bien en France durant le premier exercice, le conseil d'administration du NPA, présidé par Olivier Besancenot, envisage de s'attaquer dès 2010, à l'Internationale !


1 commentaire:

Captainbeagle a dit…

La preuve est déjà sur le ouèbe :
http://www.npauctions.com/

Content que ton chômage technique ait pris fin ! Deux mois avec le cloporte, c'est long....