04 novembre 2008

Poll party à Obama beach


Ce soir, 98% des français voteront pour Obama. Ils en ont marre des années W. Ils veulent la rupture : un intello noir de l’Illinois aux oreilles en feuilles de chou à la place du bourricot blanc du Texas aux yeux trop rapprochés. Car comme Obama, les français veulent, entre autres, le retrait des troupes d’Irak, réduire la vente des armes de poing à une par mois et par personne, détruire al Qaeda, préserver la sécurité de nos frontières en renforçant les personnels, les infrastructures et les technologies chargés de les surveiller et aussi, que Dieu soit présent dans la vie de chacun d’entre nous à tous moments.

Moralité, pour que les prochaines présidentielles, en France, remportent le même enthousiasme, il faudra peut être revoir la typologie des candidats (une femme ne suffit pas, à moins qu’elle soit d’origine africaine et intello), des programmes plus droitiers et éventuellement des meetings en latin dans les églises. Que Dieu bénisse la France !

le programme d'Obama : www.barackobama.com


2 commentaires:

Captainbeagle a dit…

Ecoute Olivier,
Il me semble n'y a vraiment pas de quoi pavoiser parce qu'un noir est devenu président des états-Unis. C'est une bonne chose, incontestablement et qui honore ce grand pays, mais soyons honnetes, le Cameroun, le Sénégal et même le Burkina y étaient parvenus bien avant, sans que l'on en fasse un tel étalage dans les journaux.

Le Russe Eltsine lui-même n'était-il pas souvent gris, voir totalement noir ?

Non vraiment, je ne vois rien d'exceptionnel dans le fait que les USA n'aient finalement pas choisi un cancéreux va-t'en-guerre allié à une trappeur analphabète pour diriger leur pays, sortir du bourbier Irakien et résoudre la crise financière. Le contraire aurait quand même été plus étonnant. Non ?

Bon, j'attends avec impatience ton bolobolobillet d'humeur à l'issue du congrès du PS. Une question : certains auront ils encore le courage de voter blanc ?

Olivier Hertel a dit…

Tu as bien raison Captainbeagle, je n'avais pas pensé à tous ces présidents noirs du continent africain, ni à Eltsine d'ailleurs.
Quant au congrès du PS, puisque mes boloboloreflexions t'intéressent, j'avoue être dubitatif sur la non-candidature de Ségolène Royal. Sa motion est tout de même arrivée en tête avec seulement 70% de militants qui s'y opposaient. C'est ce que l'on appelle l'unanimité relative non ? Donc, je crois qu'elle est en train de balader les journalistes avec ce suspens intenable qui fait vibrer tous les comptoirs de Poitou-Charentes à l'heure du petit noir (tiens, encore un): "Alors Ségolène, ira ou ira pas ?" Finalement, je m'en moque. Je me dis qu'il y a des choses tellement plus importantes. Tiens, par exemple, l'Iphone vient de passer à 99€ ! J'ai bien fait d'attendre !