18 septembre 2008

"acheter ce livre"


Dès aujourd'hui, courrez - "acheter ce livre" - dans une bonne librairie "acheter ce livre" formidable : La malédiction du Cloporte (Editions Tallandier). Vous pouvez aussi - "acheter ce livre" - sur Internet ici ou ici ou encore - "acheter ce livre" - ici. Dépêchez-vous - "acheter ce livre" -il n'y en aura pas pour tout le monde...

D'accord - "acheter ce livre" -, c'est ce que l'on appelle de l'autopromotion - "acheter ce livre" -, car ce bouquin a été écrit par Christine Coustau, chercheuse au CNRS et... moi-même - "acheter ce livre" - . Mais bon, ca devrait pas nous rapporter grand chose ! "acheter ce livre"

Ca raconte - "acheter ce livre" - plein de petites histoires de parasitismes et de symbioses vraiment étonnantes - "acheter ce livre" -. Et en plus, pas besoin d'avoir BAC + 12 - "acheter ce livre" - pour arriver jusqu'au bout. Nous l'avons écrit pour - "acheter ce livre" - qu'il soit lu par le plus grand nombre.
A lire un petit extrait ici sur le site d'Ushuaïa TV.
Bonne lecture ! - "acheter ce livre" -

1 commentaire:

captainbeagle a dit…

Je salue là un bolobolojour pour l'édition scientifique française.

Sur le site de la Fnac, il est cependant indiqué que les lecteurs qui ont acheté ton livre ont aussi lu "Tuer vous les uns les autres" et "comment faire taire les grenouilles". Décidément, tu as raison Olivier, ce monde est rempli de parasites qui se camouflent sous le talent des autres pour tenter d'exister à leur tour avec des ouvrages aux titres improbables.
Co-signer un bouquin avec la fille du célèbre commandant c'était une bonne idée parasitaire au départ pour percer dans le monde de l'édition (et pas du silence...), mais Cousteau ça s'écrit E-A-U à la fin. Fais gaffe Olivier, le vieux au bonnet rouge a été dévoré par des parasites saprophytes (et son bateau aussi d'ailleurs)...

En bon parasite, je vais essayer de me faire prêter un exemplaire de ton bouquin par un hôte conciliant.

Espérons que le Cloporte deviendra vite un de tes "livres préférés".