23 août 2007

Qu'est-ce que tu fais pour la rentrée ?

Voilà l’été est fini. Du moins pour moi. Je suis donc contraint par mon employeur, c'est-à-dire moi-même, de reprendre mes activités sur ce blog. Forcément, comme je n’ai pas réfléchi pendant trois semaines à ce que j’allais mettre sur ce post de rentrée et que je ne peux pas non plus vous raconter les vacances de monsieur Hulot, je suis obligé d’improviser. Je vais donc vous raconter rapidement comment s’est passée cette rentrée au journal :

1- Malgré la pluie, je suis allé au journal à vélo, abrité sous ma casquette blanche et mon parapluie à carreaux. C’était une erreur. J'ai donc fait le reste du trajet à pied.

2- A la rédaction, une belle pile de courrier à dépioter m'attendait dans ma banette : pas une seule carte postale, ni une lettre d’amour ou même d’encouragements pour tenir jusqu’à l’été prochain. Pendant mes vacances je n’épistole qu’avec des attachées de presse qui durant tout le mois d’août ont travaillé dur pour trouver un moyen de me convaincre que leur nouvel appareil photo est meilleur et moins cher que celui de l’année dernière. Ca me déprime. L’année passée j’ai acheté l’appareil photo qui était pourtant meilleur et moins cher que celui de l’année précédente. Mais je me suis fais avoir car il était moins bien et plus cher que celui de cette année. L’année prochaine, on ne m'y reprendra pas. J’attendrai l’année suivante pour acheter un camescope.

3- J’ai aussi recu beaucoup d’emails : pas un mot gentil et toujours pas un message affectueux du genre « Votre article sur les GPS a été le principal sujet de discussion des apéros du camping de la Mouette rieuse à Argeles-sur-mer » ou « Toute l’émotion que vous transmettez dans vos articles sur le WiFi m’a bouleversé durant mes deux semaines à Djerba.». Je n’ai reçu que des conseils pour gagner à la loterie, des solutions efficaces pour allonger mon pénis ou des pubs pour acheter du Viagra de toutes les couleurs. Je n’ai pas répondu.

4- J’ai découvert que le commentaire passionné que j’avais reçu à propos de mon post sur les redresseurs de torts d’Acrimed n’avait pas été écrit par Anonyme, mais par quelqu’un que je connais très bien. C’est très décevant, car c’était mon seul vrai commentaire sur ce blog. J’ai pour principe de ne pas comptabiliser les commentaires déposés par moi-même, mes parents, mes amis et mes collègues de bureau.

6 commentaires:

Olivier Hertel a dit…

Je trouve votre blog extraordinaire. En tout cas mieux que celui d'Alain Juppé, Nicolas Sarkozy, Ségolène Royal, José Bové, Olivier Besancenot, Loic Lemeur...

Anonyme a dit…

Ton blog est super mon fils, continu.

Anonyme a dit…

Olivier, je suis d'accord avec ta mère. Ton blog est vraiment une réussite. Dommage qu'il ne soit pas en anglais pour que les Américains puissent en profiter.
Papa

Anonyme a dit…

Monsieur,
Je dois admettre que votre Blog est mieux que le mien. Je serais ravi de vous accueillir à l'Elysée pour que vous me donniez quelques conseils.
Nicolas S.
(Mes fonctions présidentielles m'obligent à conserver l'anonymat. Merci de votre compréhension)

Ségolène R a dit…

Je suis d'accord avec Nicolas S. Votre blog est mieux que le sien.

Jeffrey Patterson a dit…

Hi Oliver,
All the United States is learning french to understand your very smart posts. Moreover, our best scientists are currently working on a spanish automatic and real-time translation system for Florida, Texas and California non native speakers.
Best regards.
Jeff.